Voir les tarifs Nos agences Nous contacter

Journée Mondiale de la Malbouffe.

Calendrier date article 18 juillet 2022

Le 21 juillet, c’est la Journée Mondiale de la malbouffe. Cette journée va permettre de se rendre compte que ce type d’alimentation peut être néfaste pour la santé lors d’une consommation excessive. L’alimentation est aujourd’hui la première cause de mortalité au monde, entraînant maladies cardiovasculaires, cancers ou encore diabète. Selon une étude publiée en 2017, chaque année 11 millions de personnes meurent d’une mauvaise alimentation.

La malbouffe, kesako.

Le terme anglais « junk food » est à l’origine du mot malbouffe. Le mot « junk » signifie « déchets, ordures » et le mot « food » veut dire « aliment, nourriture ».

La malbouffe est née dans les années 80, qui désigne l’alimentation par le terme péjoratif de « bouffe », complété du mal qu’elle fait à la santé. Elle apparait avec le développement de l’alimentation industrielle. Ce sont des aliments contenant de grandes quantités de sucres, de matières grasses et/ou de sel.

La diététique et la malbouffe.

La malbouffe désigne une nourriture considérée comme mauvaise, tant au niveau de la qualité des ingrédients que de sa valeur nutritionnelle.

Ils sont généralement :

  • composés d’ingrédients de basse qualité ;
  • très riches en calories ;
  • peu intéressants sur le plan nutritionnel : trop gras, trop sucrés ou trop salés et apportent généralement peu de fibres, de vitamines et de minéraux ;
  • ils contiennent souvent des additifs ;
  • ils sont souvent associés à de la nourriture rapide (facile à élaborer et donc rapide à manger) ;
  • généralement peu chers et accessibles à tous.

Les aliments considérés comme de la malbouffe.

L’industrie agro-alimentaire regorge d’inventivité pour satisfaire nos besoins quotidiens, souvent au détriment de la qualité, du respect des normes d’hygiène et même de la santé.

Les fast food et les produits issus de restauration rapide.

Ils sont généralement caloriques, gras et riches en sel :

  • frites ;
  • burgers ;
  • hot dog ;
  • pizzas ;
  • kebab ;
  • hotdog ;


Les plats cuisinés prêts-à-consommer.

Qu’il s’agisse de plats préparés ou de produits transformés, plus un aliment a été transformé, plus il est susceptible de nuire à notre santé. En effet, ils sont :

  • plus calorique : riches en matières grasses (principalement saturées) et en sucre, souvent utilisé pour masquer le goût du sel ;
  • riche en additifs : édulcorants, conservateurs, colorants, exhausteurs de goûts …
  • pourvu en sel, qui agit comme exhausteur de goût mais aussi comme conservateur ;
  • présente un index glycémique beaucoup plus élevé ;
  • affiche un déséquilibre entre les oméga 3 et oméga 6.

Exemples de produits industriels .

Les produits industriels ultra transformés  :

  • nuggets ;
  • surimi ;
  • saucisses ;
  • pains industriels type croustilles, craquelins, grignotines salées ;
  • soupes instantanées en poudre ;
  • certaines céréales du petit-déjeuner ;
  • fritures.

Les produits sucrés :

  • viennoiseries, biscuits, bonbons, gâteaux industriels…
  • boissons sucrées : sodas, boissons énergisantes, certains jus de fruits…

Les produits industriels riches en glucides raffinés : pain blanc, pain de mie, céréales blanches…

Les produits salés :

  • les chips ;
  • le fromage ;
  • la charcuterie ;
  • les graines/fruits oléagineux salées et grillées.

Les conséquences de la malbouffe.

Cachée derrière un goût savoureux, la malbouffe est néfaste et peut générer de graves dégâts sur la santé. Les aliments caloriques et saturés en graisses sont l’un des éléments favorisant directement la prise de poids.

Les conséquences de la malbouffe sur la santé sont nombreuses et inquiétantes :

  • une accumulation des dépôts de gras dans les veines pouvant freiner la fluidité du sang et endommager les fonctions du cœur ;
  • un diabète, car la teneur en sucre élevée dans le sang provoque une hyperglycémie chronique et entraine un désordre métabolique ;
  • des risques de maladies cardio-vasculaires comme la coronaropathie et l’athérome ;
  • une augmentation de la pression artérielle provoquée directement par l’excès de sel dans les snacks et les plats fast-foods.

La malbouffe en quelques chiffres.

La malbouffe peut être nocive pour la santé si elle est consommée en quantité trop importante.

  • En effet, 1 décès sur 5 dans le monde est associé à une mauvaise alimentation, soit au moins 11 millions de morts par an ;
  • 10 millions de décès découlent d’une maladie cardiaque due à cette mauvaise alimentation ;
  • 913 000 sont dus à des cancers liés à l’obésité ;
  • 339 000 pour cause de diabète de type 2.

Mieux manger pour préserver sa santé sans se priver.

Une mauvaise alimentation peut être nocive, cependant, il faut veiller à se faire plaisir de temps en temps et à ne pas se priver. Manger de la malbouffe de temps en temps pour se faire plaisir, mais manger de manière équilibrée au quotidien le reste du temps.

Une étude a montré que les problèmes de santé lié à une mauvaise alimentation découlent surtout d’une consommation insuffisante d’aliments sains, tels que les fruits et légumes, les céréales complètes ou les légumineuses, pourtant primordiaux pour notre santé.

Une assiette équilibrée doit être composée :

Pour mieux manger sans se priver, il est important de :

  • Varier son alimentation ;
  • Consommer des aliments frais et de bonne qualité ;
  • Manger en quantité raisonnable. Il est important de s’arrêter lorsque l’on arrive à satiété ;
  • Apporter du goût. Pour rehausser la saveur des plats, penser aux herbes, épices et condiments ;
  • Prendre le temps de manger, de mâcher, de savourer.
  • Prévoir ses repas : un repas sain est équilibré est plus facile à préparer s’il est organisé. En effet, dans la précipitation, on aura tendance à se tourner vers des plats préparés.

Pour lutter contre la malbouffe.

Pour lutter contre ce que certains qualifient de fléau des temps modernes, la France a instauré une Semaine du goût qui a lieu tous les ans au mois d’octobre. Certaines personnes se sont imposées comme des figures de l’opposition à la malbouffe, c’est le cas par exemple des Français José Bové ou Jean-Pierre Coffe. 

L’organisation internationale Slow Food, quant à elle, milite pour un monde dans lequel chacun pourrait avoir accès à une nourriture saine, héritée des traditions locales.

Certains pays comme la France, le Portugal ou l’Afrique du Sud ont imposé une taxe sur les sodas. Mais la Norvège est allée plus loin : à deux reprises ces deux dernières années, le pays a relevé sa taxe sur le sucre, déjà taxé depuis 1922. Cette fois : 83 % d’augmentation sur les chocolats et la confiserie.

La Semaine du Goût® est l’événement référent de la transmission et de l’éducation au goût. Elle favorise les rencontres entre professionnels de la terre à l’assiette avec le grand public et les publics cibles. Depuis 1990, la Semaine du Goût® permet aux professionnels du goût d’organiser des actions autour de l’alimentation et de l’importance du choix des produits que nous mangeons. Restaurateurs, agriculteurs, commerçants, organismes de santé, collectivités locales participent au programme en inscrivant leurs activités avec des dégustations, des ateliers, des rencontres autour du goût.

Toutes les catégories

TAGS

Nos agences

Les Menus Services vous propose son service de portage de repas en Vendée.

Notre agence de Bournezeau a ouvert ses portes en 2008. Elle dessert la ville de Bournezeau, ainsi que les villes de : Luçon, Fontenay-Le-Comte, Aiguillon-Sur-Mer, Chantennay, La Chataigneraie.

Notre agence de La Rochelle a ouvert ses portes en 2009. Elle dessert la ville de La Rochelle ainsi que : Aytré, Châtelaillon, Lagord, L’Houmeau, Aigrefeuille d’Aunis, (Autres : nous consulter).

Notre agence de Niort a ouvert au début de l’année 2017. Elle dessert, en livraison de repas à domicile, la ville de Niort et son agglomération : Echiré, Prahecq, Beauvoir-sur-Niort, Mauzé-sur-le-Mignon, Arçais, Coulon… (Autres : Nous consulter).

Toute l’équipe Les Menus Services est à votre disposition pour organiser le service de portage de repas, de la prise de commande à la livraison à domicile. Notre diététicienne vient à votre rencontre pour évaluer vos besoins « goûts, équilibre alimentaire, régimes et conseils diététiques ».

Vendée

Bournezeau –  PouzaugesLes Herbiers

02 51 48 53 39

être appelé

Charente Maritime

AytréRochefort

05 46 52 92 49

être appelé

Deux-Sèvres

Niort –  St Maixent l’école –  Frontenay Rohan

05 49 26 08 79

être appelé

S'inscrire à la newsletter