Les effets de la malnutrition sur le développement de l'enfant.

Menus variés du 22 au 28 avril 2024.

Du 22 au 28 avril 2024, vous pourrez profiter de menus diversifiés et variés, soigneusement sélectionnés par nos diététiciennes afin de respecter les recommandations nutritionnelles.

Nous mettons à votre disposition des bons à cocher afin que vous puissiez sélectionner les plats qui vous conviennent. Il vous suffit de les compléter et de nous les retourner pour que nous puissions enregistrer vos préférences.

La malnutrition est un état qui survient lorsque le corps ne reçoit pas suffisamment de nutriments. En effet, ceux-ci sont essentiels pour fonctionner de manière optimale. Cela peut se produire en cas de carence en certains nutriments, d’une mauvaise alimentation, ou dans des situations de famine ou de privation.

La malnutrition est un problème grave qui peut avoir de graves conséquences sur le développement de l’enfant.

  • retard de croissance : la malnutrition peut entraîner un retard de croissance chez l’enfant, ce qui peut affecter sa taille, son poids et sa capacité à se développer normalement ;
  • retard cognitif : une alimentation insuffisante peut également entraîner un retard cognitif chez l’enfant, ce qui peut affecter sa capacité à apprendre, à se concentrer et à réussir à l’école ;
  • affaiblissement du système immunitaire : elle peut affaiblir le système immunitaire de l’enfant, le rendant plus vulnérable aux maladies et aux infections ;
  • problèmes de santé à long terme : la malnutrition pendant l’enfance peut entraîner des problèmes de santé à long terme, tels que l’obésité, le diabète et les maladies cardiaques.

En tant que parents, il est de notre responsabilité d’enseigner à nos enfants de bonnes habitudes alimentaires et de les aider à adopter une alimentation équilibrée.

  • donner l’exemple : les enfants imitent souvent les comportements de leurs parents. Si vous adoptez une alimentation équilibrée et variée, vos enfants auront plus de chances de suivre votre exemple ;
  • proposer des repas équilibrés : veillez à ce que chaque repas soit composé d’une source de protéines (viande, poisson, tofu), de féculents (riz, pâtes, pain), de légumes et de fruits. Variez les aliments pour leur apporter tous les nutriments nécessaires ;
  • limiter les aliments transformés et sucrés : les aliments transformés et riches en sucre sont généralement pauvres en nutriments essentiels. Limitez la consommation de ces produits et privilégiez les aliments frais et naturels ;
  • impliquer les enfants dans la préparation des repas : faites participer vos enfants à la préparation des repas. Ils seront ainsi plus enclins à goûter de nouveaux aliments et à apprécier les fruits et légumes ;
  • encourager la diversité alimentaire : proposez régulièrement à vos enfants de nouveaux aliments et recettes. Varier les plaisirs permet de découvrir de nouvelles saveurs et textures, tout en garantissant une alimentation équilibrée.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *