Nouvel an chinois 2024

Nouvel An chinois.

Le Nouvel An chinois est une célébration joyeuse et animée où les familles se réunissent pour se souhaiter prospérité et bonheur. C’est l’occasion de partager des moments précieux avec ses proches et s’immerger dans la riche culture chinoise.

Le Nouvel An chinois, également connu sous le nom de Fête du Printemps, est l’une des fêtes les plus importantes et les plus célébrées de la culture chinoise. Il s’agit d’un événement visant à célébrer le début de la nouvelle année selon le calendrier lunaire chinois, qui tombe généralement de fin janvier à mi-février.

De nombreuses traditions, rituels et célébrations caractérisent le Nouvel An chinois. En effet, les familles se réunissent pour un repas de fête, composé pour la plupart de plats symboliques chargés de significations heureuses. Tout d’abord, les gens portent des vêtements rouges traditionnels et font exploser des pétards pour chasser les mauvais esprits. Enfin, on accroche des lanternes rouges et on décore les rues avec des fleurs et des décorations festives.

Une autre tradition importante du Nouvel An chinois est la distribution de « hongbao », de petites enveloppes rouges contenant de l’argent. On donne ceci aux enfants célibataires, aux enfants et aux personnes âgées pour apporter chance et prospérité tout au long de l’année.

Pour célébrer cette occasion, des événements sont organisés :

  • des danses du lion et du dragon ;
  • des défilés colorés ;
  • feux d’artifice et les spectacles de lanternes sont des éléments incontournables du Nouvel An chinois.

Les phases croissantes et décroissantes de la Lune sont à la base du calendrier lunaire chinois, un calendrier traditionnel utilisé depuis plus de 2 000 ans pour déterminer les dates de certaines fêtes et célébrations.

Le calendrier lunaire chinois est basé sur un cycle de 12 mois lunaires. En effet, chaque mois ayant une durée moyenne de 29,5 jours. Cela signifie que l’année lunaire chinoise est plus courte que l’année solaire, et ne durant que 354 ou 355 jours. Tous les deux à trois ans, on ajoute une année bissextile pour compenser cette différence.

Chaque mois lunaire chinois est divisé en deux parties, correspondant aux deux quarts de Lune.

  • première partie commence avec la nouvelle Lune et s’appelle la « lune croissante » ;
  • deuxième partie commence avec la pleine Lune et s’appelle la « lune décroissante ».

Les animaux représentent les années dans un cycle de 12 ans dans le calendrier lunaire chinois. Ainsi, chaque année associe à un animal différent, tels que le rat, le bœuf, le tigre, le lapin, le dragon, le serpent, le cheval, la chèvre, le singe, le coq, le chien et le cochon.

L’alimentation chinoise est une cuisine riche en saveurs, en variété et en traditions. Elle se caractérise par l’utilisation d’ingrédients frais ainsi que de nombreuses épices et condiments. Les saveurs dominantes de l’alimentation chinoise sont souvent aigres-douces, salées et épicées. Les sauces sont par ailleurs très populaires dans la cuisine chinoise, notamment la sauce soja, la sauce aux huîtres et la sauce hoisin.

L’alimentation est considérée comme une partie essentielle de la culture et des traditions. Généralement, les repas sont l’occasion de réunir famille et amis autour d’une table abondante et conviviale.

Durant le Nouvel An chinois, certains plats se consomment en fonction de leur signification emblématique. Ces préparations « porte-bonheur », se servent tout au long de la période du Nouvel An (soit 16 jours).

En chinois, « poisson » sonne comme « abondance ». Les Chinois sont particulièrement heureux lorsqu’ils réalisent un excédent à la fin de l’année. Ils croient en fait que s’ils peuvent épargner maintenant, ils pourront épargner encore plus l’année prochaine.

Les préparations chinoises de poisson incluent la vive cuite à la vapeur. Mais aussi, le poisson du lac de l’ouest accompagné de sa marinade de chou et de piments. Et enfin, le poisson cuit à la vapeur dans une sauce vinaigrée, et le poisson bouilli agrémenté d’épices.

Raviolis chinois 饺子 Jiǎozi /jyaoww-dzrr/.

Datant de plus de 1 800 ans, les raviolis, constituent la nourriture chinoise classique et le plat traditionnellement dégusté le soir du Nouvel An. On peut les confectionner afin de les faire ressembler à des lingots d’argent chinois. La légende raconte que “plus, vous mangez de raviolis pendant les célébrations du Nouvel An, plus vous gagnerez d’argent au cours de la nouvelle année”. Généralement, on constitue les raviolis chinois de fines tranches de viande émincée et de légumes finement coupés, enveloppées dans une couche de pâte mince.

Rouleaux de printemps 春卷 Chūnjuǎn /chwnn- jwen/.

Les rouleaux de printemps doivent leur nom au fait qu’ils sont généralement consommés lors du Nouvel An chinois.

Les rouleaux de printemps sont l’un des plats cantonais les plus connus. Il a une forme cylindrique arrondie, et se sert avec des légumes, de la viande ou des ingrédients sucrés. Il faut entourer la garniture d’une fine couche de pâte feuilletée et la mettre au four jusqu’à ce qu’elle soit dorée.

Niángāo (gâteau de riz glutineux) 年糕 (/nyen-gaoww/).

En chinois, niangao sonne comme « ‘devenir plus haut d’année en année »‘. Dans l’esprit des chinois, cela signifie que plus votre statut est élevé, plus vous réussirez en affaires et plus, vous réussirez pleinement dans la vie. Le riz gluant, le sucre, les châtaignes, les jujubes et les feuilles de lotus constituent les principaux ingrédients du niangao.

Tāngyuán ou boules de riz sucrées 汤圆 /tung-ywen/).

Tangyuan est principalement associé au Festival des Lanternes. Cependant, les Chinois du sud consomment également Tangyuan lors de la Fête du Printemps (Nouvel An). Sa prononciation et sa forme ronde expriment les retrouvailles et la convivialité.

Les nouilles de la longévité 长寿面 (chángshòu miàn /chung-show myen/).

Les nouilles de longévité remplissent leur nom en exprimant des vœux de longévité. Sa taille et sa forme unifiée rappellent la vie de celui qui le mange. Ces nouilles peuvent être frites et présentées sur un plat. Ou bien bouillies et servies avec leur jus dans un bol.

L’alimentation chinoise saine repose sur plusieurs principes de base :

  • équilibre et diversité : la nourriture chinoise se compose de nombreux types d’aliments différents, notamment des légumes, des céréales, des protéines (comme le tofu et le poisson) et des légumineuses. Il existe un équilibre entre les saveurs, les textures et les couleurs des aliments ;
  • fraîcheur des ingrédients : les Chinois préfèrent utiliser des ingrédients frais et de saison, ce qui garantit un apport en nutriments optimal. On cuit rapidement les aliments pour conserver leur valeur nutritionnelle ;
  • préparation légère : les méthodes de cuisson utilisées dans la cuisine chinoise sont généralement des méthodes simples, comme la cuisson à la vapeur, le sauté ou le braisé. Cela permet de conserver la saveur naturelle des aliments tout en évitant d’ajouter trop de graisse ou d’huile ;
  • digestion : la nourriture chinoise coupée en petits morceaux facilite la digestion. De plus, la tradition chinoise recommande de manger lentement et de bien mâcher pour une meilleure assimilation ;
  • équilibre yin-yang : selon la philosophie chinoise, on classe les aliments selon leurs propriétés yin ou yang. Maintenir un équilibre entre ces deux forces est essentiel pour une santé optimale.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *