Voir les tarifs Nos agences Nous contacter

Canicule : 4 astuces contre la canicule pour préserver l’humidité dans les pots et jardinières

Calendrier date article 24 août 2022
pot de fleurs et fenetre, astuce contre la canicule

Qui n’a jamais retrouvé sa plante préférée ou son jardin grillé par le soleil en rentrant de vacances en été ? Les plantes sont jaunies, sèches, parfois grillées par le soleil et le jardin ressemble à une terre de désolation. Peut-on remédier aux méfaits des fortes chaleurs sur les plantes ? La réponse est oui avec nos astuces contre la canicule.

L’été arrive à grands pas, le soleil nous appelle ! Avant de partir en vacances, quelques précautions au jardin s’imposent pour voyager l’esprit tranquille.

Première astuce contre la canicule, arrosez abondamment vos plantes la veille au soir du départ et regroupez vos potées dans un endroit ombragé, pas trop chaud, si possible proche de l’arrivée d’eau, pour en faciliter l’arrosage.

Pensez à demander à vos proches si quelqu’un peut passer arroser vos plantes. Indiquez-lui les plantes à surveiller avec un piquet de couleur ou autre moyen visuel, pour ne pas les oublier lors de l’arrosage salvateur.

Les potées s’arrosent au minimum toutes les semaines et au moins 2 à 3 fois par semaine en cas de canicule. En pleine terre, seules les jeunes plantations, le potager et les plantes gourmandes en eau (ex : hortensias et autres plantes de terre de bruyère)  sont à surveiller toutes les semaines.

Quelques astuces contre la canicule pour améliorer l’autonomie de vos plantes en pot et jardinière

Autres astuces contre la canicule, pensez au paillage ! Couvrir le sol d’une couche de paillage limite largement l’évaporation d’eau et améliore donc l’autonomie de la plante. Une couche de 2 à 5 cm d’épaisseur suffit.

Les gels hydro-rétenteurs, appelés aussi ‘’Grains d’eau’’. Ils gonflent à l’hydratation et retiennent de 150 à 500 fois leur poids en eau. Ils restituent l’eau à la plante en fonction de ses besoins. En général, ils se mélangent à la terre ou au terreau et existent aussi en sticks à piquer au pied de la plante. Privilégiez si possible des rétenteurs biodégradables. Leur durée de vie est environ de 3-4 ans.

Les systèmes d’arrosage :

Ces produits sont vendus en jardinerie et dans certaines grandes surfaces de bricolage.

Les cônes d’arrosage :

Ils sont peu coûteux et très faciles à installer (aucun besoin d’être raccordés à un robinet ou à une source d’énergie). Leur cône en céramique microporeuse, vissé sur une bouteille, permet de distribuer de l’eau à la plante en fonction de ses besoins (capillarité) pendant plusieurs jours ou semaines (8 à 70 jours en fonction du modèle acheté et des besoins de la plante, astuces contre la canicule).

Ce système existe aussi en alimentation multiple, puisant dans un bac de réserve d’eau, afin d’irriguer plusieurs pots. La réserve d’eau doit se situer au moins 75 cm au-dessus des plantes pour les alimenter naturellement, par gravité, puis capillarité.

Les kits de goutte-à-goutte :

Raccordés au robinet, ils irriguent les plantes choisies selon le programme fixé (fonctionne souvent sur pile). Le réseau de tuyaux est modulable en fonction de vos besoins et donc disponible selon plusieurs options : un ou plusieurs réseaux, plus ou moins longs et plus ou moins complexes (nombre de pots ; haie à arroser ou pas ; etc…).

Pensez bien à tester votre installation, environ une semaine avant votre départ, afin que ces réglages garantissent votre tranquillité d’esprit.

Et au cas où, voici les premiers secours à prodiguer lors de votre retour, si malgré toutes ces précautions vous retrouvez une ou des plantes déshydratées : faîtes-les tremper dans l’eau pendant environ 15 minutes. Maintenez la motte sous l’eau jusqu’à ce que plus aucune bulle d’air ne remonte, puis laissez-la bien s’imbiber. Ensuite, laissez l’eau s’écouler en vous assurant au final, que la motte est suffisamment lourde, donc réhydratée.

 Si malheureusement, la prévention n’a pas fonctionné, voici nos conseils. 

Qu’elle soit en pot ou en pleine terre, à l’intérieur ou à l’extérieur, si votre plante se meurt à cause de la chaleur, dites-vous que tout espoir de la ranimer n’est peut-être pas perdu, surtout :

S’il reste quelques feuilles vertes au bout des tiges,

Si, en grattant l’écorce, les tiges apparaissent encore vertes

Si votre plante est totalement sèche, ne vous précipitez pas pour la tailler ou vous en débarrasser : prenez patience, et tentez un sauvetage en suivant les étapes ci-dessous.

Etape 1 – Bassiner la plante pour réhumecter le terreau

Pour redonner vie à une plante en pot brûlée par le soleil, plongez le pot dans un contenant plus grand rempli d’eau. Laissez votre plante immergée pendant quelques minutes : des bulles vont se former à la surface de l’eau. Attendez que ces bulles disparaissent pour ressortir le pot de l’eau.

Si votre pot est trop grand pour être bassiné ou que votre plante est en pleine terre, videz 2 à 3 arrosoirs d’eau au pied de la plante matin et soir. L’essentiel est de saturer la terre en eau afin qu’elle récupère une humidité permanente.

Pour rafraîchir vos plantes d’intérieur qui ont souffert de la chaleur, vaporiser le feuillage une fois par jour.

Etape 2 – Positionner la plante à l’ombre ou au nord

Pour que votre plante récupère et reprenne des forces, positionnez-là quelques semaines à l’ombre ou au nord afin qu’elle ne pâtisse pas à nouveau de l’effet des rayons du soleil. En intérieur, éloignez-là du soleil direct ou installez-là derrière un rideau.

Vous pouvez aussi protéger les plantes de pleine terre avec un voile d’ombrage, une simple planche positionnée contre un mur, ou même un parapluie.

Etape 3 – Attendre au moins 3 semaines pour espérer un résultat

Après avoir été brûlée par le soleil, ou avoir souffert de la chaleur, considérez que votre plante est en convalescence ! Continuez donc à lui prodiguer des soins (arrosage chaque jour) pendant au moins 3 semaines, et n’utilisez surtout pas d’engrais : cela brûlera les racines et achèvera de faire mourir votre plante.

Autre astuce contre la canicule, si votre plante repart, vous verrez apparaître de nouveaux bourgeons et de nouvelles feuilles sur/au bout des tiges au bout de quelques jours. Petit à petit, vous pourrez alors distinguer les branches définitivement mortes des branches qui « reprennent vie » : ce n’est qu’à ce moment que vous pourrez couper les tiges mortes à 1 cm au-dessus du dernier bourgeon vivant.

N’oubliez pas que votre plante restera fragile dans l’année qui va suivre : plus sensible aux attaques d’insectes et aux maladies, elle demeurera moins résistante aux aléas climatiques à venir (chaleur ou froid). Restez donc vigilant et apportez lui du compost ou autre fertilisant naturel.

Etape 4 – Faire de la prévention l’année suivante 

Dernière astuce contre la canicule, pour éviter que vos plantes ne grillent, prévoyez quelques gestes préventifs :

Installez des diffuseurs d’eau dans vos pots ou au pied de vos arbustes :

– Les oyas sont des réserves d’eau en céramique que vous plantez dans votre pot et qui diffusent l’eau lentement, mais en continu,

– Les cônes en céramique peuvent se visser sur une bouteille en plastique remplie d’eau que vous planterez au pied de votre plante,

Vous aussi, ne vous oubliez pas : Bien s’alimenter et s’hydrater en été.

Toutes les catégories

TAGS

Nos agences

Les Menus Services vous propose son service de portage de repas en Vendée.

Notre agence de Bournezeau a ouvert ses portes en 2008. Elle dessert la ville de Bournezeau, ainsi que les villes de : Luçon, Fontenay-Le-Comte, Aiguillon-Sur-Mer, Chantennay, La Chataigneraie.

Notre agence de La Rochelle a ouvert ses portes en 2009. Elle dessert la ville de La Rochelle ainsi que : Aytré, Châtelaillon, Lagord, L’Houmeau, Aigrefeuille d’Aunis, (Autres : nous consulter).

Notre agence de Niort a ouvert au début de l’année 2017. Elle dessert, en livraison de repas à domicile, la ville de Niort et son agglomération : Echiré, Prahecq, Beauvoir-sur-Niort, Mauzé-sur-le-Mignon, Arçais, Coulon… (Autres : Nous consulter).

Toute l’équipe Les Menus Services est à votre disposition pour organiser le service de portage de repas, de la prise de commande à la livraison à domicile. Notre diététicienne vient à votre rencontre pour évaluer vos besoins « goûts, équilibre alimentaire, régimes et conseils diététiques ».

Vendée

Bournezeau –  PouzaugesLes Herbiers

02 51 48 53 39

être appelé

Charente Maritime

AytréRochefort

05 46 52 92 49

être appelé

Deux-Sèvres

Niort –  St Maixent l’école –  Frontenay Rohan

05 49 26 08 79

être appelé

S'inscrire à la newsletter